Thursday, November 21

Kinshasa: contrôle technique et vignette compliquent la circulation des automobiles

0

La vérification du contrôle technique et de l’achat de la vignette rendent difficile la circulation des véhicules, depuis lundi 09 avril, à Kinshasa. Cette démarche vient accentuer les difficultés de transport que connait la population depuis plus d’une décennie. Les chauffeurs qui ne sont pas en ordre, n’hésitent échapper à cette mesure. Ils attendent sortir le soir, pendant que les agents de la Police et ceux de l’Hôtel de Ville dégagent les routes.   Pour les conducteurs qui roulent sur l’avenue des huileries, ils aperçoivent d’une barrière érigée par les éléments de la Police, non loin de Camp Lufungula. Là le passage est conditionné à la présentation des documents attestant que votre véhicule a subi un contrôle technique et a payé la vignette. Cette opération intensifie les embouteillages sur les artères principales. Les chauffeurs trouvent l’occasion de majorer le prix du ticket de transport. Certains se livrent à de demi-terrain. En tout ce sont les passagers qui souffrent. Plusieurs observateurs ne manquent pas de s’interroger: à quoi sert cet argent ramassé à ciel ouvert? Aussi longtemps que les routes sont actuellement dans un état de délabrement très avancé. En prenant le cas de la route de Jakarta à Matonge dans la commune de Kalamu, l’arrêt UPN non loin de la maison de la Bible. Les autres routes impraticables sont : avenue Gambela et de l’Université, à partir de Kapela jusqu’au Rond-point Ngaba. Ceux qui habitent cette contrée, connaissent bien la réalité.

Signalons par ailleurs que les véhicules qui ne sont pas en ordre, sont frappés et ramenés dans les Fourrières visibles dans la ville. 

Christophe Kabeya

 

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish