Wednesday, September 18

Condamnation de Franck Diongo: La cour reporte l’audience après la contestation de l’opposant

0

Condamné à cinq ans de prison ferme en tant que commanditaire aux motifs d’enlèvement et d’arrestation arbitraire accompagnée de torture,Franck Diongo Shomba, président du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP), conteste  cette décision devant la Cour de cassation. Selon ses avocats, les exécutants des ordres ne sont pas connus. L’audience a été renvoyée au 18 juillet pour permettre au ministère public de s’imprégner du dossier.

Des policiers et des soldats étaient déployés sur les lieux. Sous la conduite du bâtonnier Jean-Joseph Mukendi, et une trentaine d’avocats sont venus assister l’opposant qui demande à la Cour de cassation la révision du procès qui lui condamne.

« Nous sommes venus devant le juge pour qu’il révise la décision qui avait condamné Franck Diongo comme auteur intellectuel des infractions qu’ils ont mis à sa charge, alors qu’il n’y a pas un auteur matériel”. A déclaré Maître Angèle Khonde, avocat de l’opposant du président Joseph Kabila, condamné le 28 decembre 2017 à cinq ans de prison ferme, avant de poursuivre que, ” Nous avons aussi des éléments nouveaux, des pièces nouvelles”. Et le ministère public, de son côté, a sollicité deux semaines pour s’imprégner du dossier. La cour a quant à elle reporté l’audience au 18 juillet.

Avant d’embarquer dans la fourgonnette pour reprendre le chemin de la prison de Makala, Franck Diongo, les mains en l’air, a été ovationné par la foule. « Libérez Franck Diongo », « Franck Diongo innocent », « Franck Diongo héros vivant ». tels ont été les inscriptions marqués sur plusieurs banderoles déployé devant la Cour suprême de justice à Kinshasa, par les sympathisants de l’autorité morale du MLP.

Myce Kassonga

 

 

 

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish