Monday, September 23

RDC-Crise dans les Kasaï: Le GEC publie son rapport

0

Le groupe d’Etudes sur le Congo (GEC) a publié à son tour un rapport sur cette crise dans la région des Kasaï, ce mardi 17 juillet 2018. selon Radio France Internationale, ce rapport impute l’essentiel de la responsabilité de la crise au gouvernement congolais et dénonce la répression menée par les forces de sécurité.

Ce document est apparu quinze jours après la remise au conseil des droits de l’homme de l’ONU d’un rapport sur la crise au Kasaï qui renvoyait tous les acteurs, gouvernement et miliciens Kamuina Nsapu dos à dos.

Pour le groupe d’études sur le Congo, la milice créée par le chef Kamuina Nsapu s’était déjà divisée en plusieurs groupes dès le mois de septembre 2016, un mois après la mort de son chef, et la propagation de ces violences s’explique par l’existence de conflits coutumiers nés d’une politisation du rôle de chef par les autorités, la répression brutale des forces de sécurité et la marginalisation de ces provinces, réputées proches de l’opposition. Et cette violente opposition n’a rien à voir avec le processus électoral en cours. A maertelé le GEC. Cette crise a été aggravée par le maintien de Joseph Kabila au pouvoir et l’assimilation de certains chefs coutumiers à l’opposition.

D’après les experts de l’ONU sur le Kasaï, malgré le déploiement de 7000 militaires, la milice Kamuina Nsapu est un groupe armé structuré qui a organisé une attaque généralisée sur cinq provinces en six mois.

L’ONU révèle aussi que, le gouvernement a négocié avec la milice Kamuina Nsapu et son chef mais, ils se sont obstinés, du fait, que Kinshasa a choisi d’user de la force et n’a pas offert de solution négociée que l’insurrection s’est propagée sur quatre provinces. En cinq mois d’enquête, les experts de Genève n’avaient pas non plus documenté d’autres milices pro-gouvernementales que les Bana Mura.

Pour ce qui est des conclusions, les experts de l’ONU comme du GEC appellent à mettre fin à l’impunité pour les crimes commis au Kasaï et notent que très peu de procédures ont été lancées.

Myce Kassonga

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish