Monday, September 23

RDC : Ensemble pour le Changement projette une marche pacifique afin de réclamer le retour de Katumbi

0

« Nous allons continuer le combat pour réclamer le retour de Moïse Katumbi », a déclaré Delly Sesanga, Secrétaire Général de l’Ensemble pour le Changement, plateforme dans laquelle Moïse Katumbi est l’autorité morale, au cours d’un point de presse animé le 13 août 2018, dans la Salle FATIMA, dans la commune de la Gombe.

Selon le secrétaire générale d’Ensemble et président de l’Envol (son parti politique),  si Moise Katumbi n’est pas en lice pour la prochaine présidentielle ,  c’est dû à la mauvaise foi et le jugement l’arbitraire du pouvoir en place. Il n’a pas hésité à pointer du doigt au Conseil d’Etat, qui a fait des injonctions aux Institutions.

« Nous n’acceptons d’être vaincus sur ce terrain. Si le peuple congolais a pu triompher de Joseph Kabila qui voulait un troisième mandat et modifiait la Constitution, il va l’emporter également face à l’abus du non pouvoir qui veut empêcher que Moise Katumbi ne puisse revenir sur le sol de ses ancêtres », a-t-il dénoncé.

Réagissant à la question de savoir si son autorité morale participera ou pas à la présidentielle du 23 décembre prochain, Delly Sesanga a rassuré que sa Plate-forme a la conviction de mobiliser la population afin de remporter le combat, celui de faire revenir le président du TP Mazembe au Congo.

Pour lui,  ce que le peuple  congolais va faire aujourd’hui, c’est de continuer le combat  pour que l’élection soit inclusive comme exige  l’Accord du sait sylvestre, tel est le sens de la Loi et de la Constitution dans notre pays.

« Aujourd’hui nous lançons la campagne de sensibilisation, il faut que notre peuple comprenne que nous avons franchi une étape, mais nous n’avons pas encore obtenu la solution à notre problème », a-t-il reconnu. Avant de poursuivre que,  que «le problème c’est la liberté de choix du congolais pour son avenir. »

Delly Sesanga a fait savoir que la liberté de choix implique l’inclusivité, la présentation de toutes les offres politiques. « Lorsque nous aurons obtenu ce choix alors nous pourrons passer à autre chose », a-t-il souligné.

Le Secrétaire Général de l’Ensemble pour le Changement a annoncé la tenue de la marche pacifique dans les prochains jours, dès que la population aura compris le sens de notre combat parce pour le moment il y a la désinformation. Selon lui, du fait que les gens considérent que nous avons une démocratie octroyée et que Joseph Kabila a fait un cadeau au peuple, non! C’est un droit que nous avons conquis.

Rappelons par ailleurs que Moise Katumbi a été empêché de rentrer dans son pays selon les membres de sa Plate-forme. Alors que les Autorités lui reprochent de n’avoir pas le passeport congolais.

 

Christophe Kabeya

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish