RDC : Dynamique Election avec Katumbi empêchée d’organiser sa marche pacifique

0

Par Christophe Kabeya

Les membres de la Dynamique Election avec Katumbi (D. E. K.) n’ont pas pu organiser leur marche. Prévue se tenir mercredi 19 septembre 2018 au Marché de la Liberté dans la commune de Masina, ce sit-in a été empêché par les éléments de la Police Nationale Congolaise. Ils ont reproché les organisateurs de n’avoir pas obtenu l’autorisation de l’Autorité Urbaine.
Engagé dans un échange des paroles avec un capitaine de la PNC en poste sur le lieu où le point de départ était fixé, Maître Christian Ngoy, Coordonnateur de cette structure s’est donné la tâche de lui expliquer comment le droit de manifester est garanti par la Constitution.
Après cette discussion, quelques membres de cette structure, accompagné de son coordonnateur ont été interpellés et amenés dans un sous Commissariat de la police de proximité. Ils ont été relâchés quelques minutes après. Aussitôt libérés, ils se sont confiés à la presse.

Selon les organisateurs, la manifestation poursuivait plusieurs objectifs. D’abord, il est pour nous l’occasion d’exiger l’inclusivité du processus électoral, non seulement pour le retour de Moïse Katumbi, mais également pour certains candidats injustement invalidés par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), a précisé Maître Joël Kabangu, membre de D. E. K. Il a également révélé que cette manifestation avait pour but de commémorer les martyrs de 19 septembre 2016.

Signalons par ailleurs qu’une messe est prévue cet après-midi, à la Cathédrale notre de Lingwala en mémoire des victimes de 19 septembre sous l’initiative du mouvement de l’Engagement citoyen pour le Changement (ECHA).

Christophe KABEYA

 

 

 

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish