Construction du pont entre Brazzaville et Kinshasa : les notables Ne Kongo s’opposent

0

Par Lievin Luzolo

La construction du pont-rail entre les capitales les plus rapprochées au monde, à savoir Kinshasa (RDC) et Brazzaville (République du Congo), prévue par la Banque africaine pour le Développement (BAD) ne fait pas l’unanimité au pays de Félix Tshisekedi. Les notables du Kongo central, dont la réalisation de cet ouvrage ne profiterait pas à l’économie provinciale, sont montés au créneau pour dénoncer le “suicide économique de leur province.

D’après Venant Wabelo, porte-parole des notables du Kongo-central, ce projet est suicidaire pour les installations portuaires de leur province.

« C’est Bolloré qui a construit le pont de Pointe Noire et ça ne rapporte pas ce qu’il veut. Pourquoi ? Parce que la plupart des conteneurs qui descendent là-bas sont des conteneurs estimés à venir en RDC. Ces gens qui ne veulent pas de notre République créent une situation pour nous affaiblir et le gouvernement central qui accepte tout ça puise son fonctionnement où? Mais du Kongo-central », a-t-il fait savoir à la Radio Okapi.

Les notables Ne Kongo proposent quant à ce, la construction du port en eau profonde de Banana en premier, avant d’y arriver à celle de ce pont dont les travaux débuteront en 2020.

“S’ils veulent construire ce pont, qu’ils commencent par construire le pont en eau profonde de Moanda. Si ça continue, on risque de solliciter l’indépendance du Kongo-central », a souligné Venant Wabelo.

Il sied de rappeler que le projet de la construction de ce pont sur le fleuve Congo entre Kinshasa et Brazzaville date des années Mobutu.

*Liévin LUZOLO*

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish