Présidence du sénat : Modeste Bahati coincé par le FCC.

0

L’étau se resserre autour du président de l’Afdc Bahati Lukwebo qui a postulé à la présidence de la chambre haute du parlement congolais, contre la volonté de sa plateforme le FCC. C’est depuis lundi 8 juillet que la Front Commun pour le Congo, à travers le communiqué final de la réunion de son bureau politique, a demander à Bahati de tirer toutes les conséquences de ses actes.

Le Président de l’Afdc et alliés a été sommé de se conformer au choix porté sur Alexis Thambwe Mwamba, par Joseph Kabila et le FCC exige de lui des amandes honorables.

“La conférence des présidents des regroupements a décidé de ce qui suit : la réaffirmation à l’unanimité de la candidature de l’honorable Alexis Thambwe Mwamba, au perchoir du sénat, conformément à la volonté de l’autorité morale”, lit-on dans la déclaration politique du FCC dont une copie est parvenue à carmelmedia.info.

La conférence des présidents a également demandé à Bahati de tirer les conséquences de ses actes et de s’y conformer en s’exprimant publiquement par les mêmes voies à travers lesquelles il s’est exprimé sur le sujet, en faisant amandes honorables.

Modeste Bahati n’a eu que la journée de ce mardi pour décider sur son avenir politique au sein du FCC, plateforme dirigée par Joseph Kabila.

LM/carmelmedia.info

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish