RDC : Bahati Lukwebo finalement radié du Front Commun pour le Congo.

0

Le divorce est désormais consommé entre Modeste Bahati Lukwebo et Joseph Kabila. Le Front Commun pour le Congo a radié le lundi 15 juillet 2019 le leader de l’AFDC-A, Modeste Bahati Lukwebo.

Néné Nkulu, celle qui s’était opposée ouvertement à la désobéissance de Lukwebo face à Kabila, devient la présidente du regroupement politique Afdc/A. Elle a, entant que Presidente de l’Afdc/A participé pour sa première fois à la conférence des présidents des regroupements politiques du FCC.

“Je précise d’abord que si je participe à la conférence des présidents du FCC, c’est parce-que la conférence des présidents de l’Afdc/A a décidé ainsi, après que la conférence des présidents du FCC ait constaté l’auto-exclusion de notre camarade et autorité morale, Bahati Lukwebo. Et aujourd’hui désignée pour représenter le regroupement avec une coordination. Pour nous c’est une joie de continuer à servir le Raïs Joseph Kabila. Nous sommes venus soutenir, pas un intérêt quelconque mais une idéologie laquelle nous avons adhéré et continuerons à défendre dans l’avenir”, a dit la nouvelle présidente de l’Afdc/A.

Cette réunion a été présidée par Néhémie Mwilanya, Aubin Minaku, Ramazani Shadary et Alexis Thambwe Mwamba, en présence de Stève Mbikayi.

Au cours de cette même réunion, le Front Commun pour le Congo (FCC) a donné 7 jours aux députés nationaux, provinciaux et sénateurs élus sur la liste AFDC-A de confirmer ou non leur appartenance à la famille politique de Joseph Kabila. Faute de quoi, ils subiront le même sort.

La conférence des présidents du FCC a également demandé aux ministres, gouverneurs, vice-gouverneurs, membres des bureaux des assemblées provinciales de se déterminer en faisant allégeance au nouveau leadership sinon ils vont tomber, a rappelé Steve Mbikayi, l’un des ténors de l’AFDC-A aile FCC.

Avec 145 élus dont 44 députés nationaux, 70 députés provinciaux, 13 sénateurs, 2 gouverneurs et 7 vice-gouverneurs, l’AFDC-A de Bahati se positionnait comme deuxième force politique du FCC après le PPRD de Joseph Kabila.

Michaël R. Bakemba/ carmelmedia.info

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish