Détournement de fonds destinés aux campagnes agricoles : Vahamwiti qualifie de fantaisiste le rapport de la LICOCO-APNAC.

0

L’ancien ministre de l’Agriculture et Développement rural du gouvernement Matata 1, Jean-Chrysostome Vahamwiti Mukesyayira, qualifie de fantaisiste et mensonger le rapport publié par la Ligue Congolaise de Lutte Contre la Corruption et le Réseau de Parlementaires Africains contre la Corruption (LICOCO-APNAC) sur le détournement de fonds des campagnes agricoles, 2012-2013.

Pour Jean Chrysostome Vahamwiti Mukesyayira, ce rapport n’a que seul objectif de nuire à la réputation et carrière politique des acteurs visés dans ce document.

“J’ai découvert dans les réseaux sociaux un tract sans signature émanant des deux organisations ci-haut épinglées intitulé “ LICOCO et APNAC-RDC, qui lancent une campagne anti- corruption, et sollicitent à chacun de justifier l’utilisation des fonds alloués aux projets financés par l’Etat Congolais“. Dans ce tract , non signé, figure a première page ma photo. Il est dit que je suis parmi ceux qui ont détourné plus de 70 millions de dollars destinés aux campagnes agricoles de 2012 à 2014. Certes, j’ai besoin d’être célèbre, mais je n’ai mandaté personne quant à faire ma promotion sur des sujets creux”, a-t-il déclaré. Et de poursuivre: “Et si je dois le devenir, c’est par le chemin de l’intégrité, la méritocratie et le respect de la dignité des autres congolais et aussi par l’amour du travail. Trois vertus que j’adore et j’inculque à d’autres générations. Bien plus de 2012 à 2019, je n’ai jamais été abordé par la LICOCO ou par l’ APNAC pour s’enquérir de la gestion des campagnes agricoles, une approche innovatrice que j’ai injectée au Ministère de l’agriculture pour rapprocher les actions du gouvernement aux véritables producteurs agricoles dans les provinces de notre pays”.

Vahamwiti fait également savoir que, par ailleurs, de 2015 à 2019 il était assis côte à côte, au Palais du Peuple avec le président de l’APNAC, Hon Pasi za Pamba. Mais ce dernier ne lui a jamais posé une question sur les campagnes agricoles.

Selon lui, ce tract, diffamatoire,
heureusement maladroit et muet, suscite les interrogat pertinente entre autre pourquoi ce document est il publié à ce début du mois d’Aout 2019 pour des actions gouvernementales de 2012-2014, 7 ans après ?
2) sur base de quels critères les 13 projets dans ce document ont ils été échantillonnés ? 3) pourquoi le document ne vise que certains des ministres les plus dynamiques du gouvernement Matata 1 remanié en Décembre 2014?
4) Pourquoi les deux organisations ne ciblent aucun projet entre 2015-2019 comme pour dire que la corruption a disparu en RDC après le gouvernement Matata 1? Etc.

Avant de conclure qu’ il n’y a qu’à un arbre qui porte des fruits qu’on jette des pierres et on ne cherche pas de poux sur une tête d’un chauve.

“Et si LICOCO et APNAC fournit une seule preuve irréfutable de détournement des fonds des campagnes agricoles 2012-2014 par le Ministre National de l’agriculture que je fus, je vais leur offrir mon retrait définitif de la scène politique congolaise. Que cela soit entendu”.

Michaël R. Bakemba

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish