Kinshasa: Lancement de la seconde édition de la campagne de recrutement dénommée “battle of Minds”.

0

C’est ce vendredi 9 août qu’à été lancée la seconde édition de la campagne de recrutement dénommée “battle of Minds” à la salle polyvalente André kimbuta de l’hôtel de ville de Kinshasa. C’était au cours d’une matinée de réflexion autour de l’emploi des jeunes organisée par la société BAT sous le haut patronage du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka. La première intervention, celle de Jean Camille Musengo, détenteur d’une licence en finances et d’un diplôme d’agrégation de l’enseignement supérieur de l’Université catholique du Congo et fondateur du club SEDES qu’il préside depuis 2016.

Après avoir circonscrit le contexte général de l’emploi en RDC et particulièrement en ce qui concerne la jeunesse notamment l’inadéquation entre la théorie apprise à l’Université et le monde du travail, Jean Camille Musengo a donné l’ABC de la recherche de l’emploi en mettant en exergue les bonnes choses à savoir ainsi que les erreurs à éviter.

“La responsabilité des jeunes dans la recherche de l’emploi”, tel est le thème développé par l’honorable Patrick Muyaya. Selon lui, les jeunes devraient en principe se préoccuper de créer les emplois que d’en chercher. Partant de son propre parcours, il a donné des conseils pratiques et sages à l’auditoire composé en grande partie des jeunes justement intéressés par la seconde édition de la campagne de recrutement “battle of Minds”. Le courage et la détermination sont pour lui les armes à porter pour atteindre ses objectifs. A cela, il faut ajouter la flexibilité et le sens de l’adaptation pour oser de fois prendre une autre orientation de carrière. Il a terminé par louer l’initiative en encourageant le numéro un de la ville à soutenir ces genres d’activités.

Puis le gagnant du concours “battle of Minds” a fait un témoignage émouvant sur sa participation à la première de ce concours dont il a été le lauréat.
Comme l’honorable Patrick Muyaya, il a exhorté les jeunes à suivre le chemin de la persévérance en s’armant de courage et détermination au delà des difficultés inhérentes à la vie humaine.
Éliane Mpenge, directrice des ressources humaines pour l’Afrique de l’Est dont le siège est à Nairobi, congolaise et complètement formée sur le sol congolais s’est aussi exprimée relevant que le chômage des jeunes constitue un grand défi. Battle of Minds, selon elle, est la réponse à cette préoccupation.

Le concours, a-t-elle dit, s’est inspiré du modèle de la BAT Afghanistan.
Il s’agit d’un concours des jeunes fraîchement sortis des universités de Kinshasa qui seraient soumis à certaines épreuves notamment la conception et le montage des projets.

4 ans après la première édition, c’est une nouvelle version de ce concours qui vient d’être lancé. Il est une version BAT international. Pour y participer, il faut s’enregistrer jusqu’au 17 septembre prochain. Les sujets des projets sont logés dans le site de la BAT à savoir www.bat.com. Elle a conclu par la célèbre phrase de Jules
César ” Veni, vidi, vici à traduire en français: je suis venu, j’ai vu et j’ai vaincu.

Prenant la parole, le gouverneur de la ville de Kinshasa a déclaré que c’était un plaisir pour lui de parrainer cette activité en reconnaissant que le chômage des jeunes demeure une préoccupation pour la ville. Voilà pourquoi il a signifié que tout au long de son mandat, il soutiendrait tous les projets des jeunes.
L’occasion pour lui de demander aux autres entreprises de la place d’emboîter le pas à la british américain tobacco afin d’ouvrir leurs portes aux jeunes diplômés sans expérience professionnelle. Le numéro un de la ville a ainsi rappelé qu’il a prévu au cours de son mandat de mettre en place des incubateurs en faveur des jeunes pour la création d’emplois.

LM/carmelmedia.info

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish