Monday, September 23

RDC : les experts au travail pour réintégrer la RDC à l’AGOA.

0

Lexperts congolais en matière de commerce extérieur sont déjà à pied d’œuvre pour travailler sur la réintégration de la RDC à l’AGOA qui en avait été exclue.

Les acteurs de la société civile de la République Démocratique du Congo viennent d’adopter le travail de mémoire présenté par les experts qui ont bien avant fait le déplacement des États-Unis pour étudier les voies et moyens. Ce, en vue de permettre à la RDC de réintégrer dans l’AGOA. L’adoption de ce mémoire combien important a eu lieu en présence du conseiller principal du président de la République en charge de commerce international, Désiré Muwala-Bol’Makob Matala Tala, du Coordinateur du Conseil National des Droits de l’Homme, Mwamba Mushikonke Mwamus, du Ministre de la Coopération au développement, John Kwete, accompagné de son vice-ministre Freddy Nkita, la déléguée de la Commission Électorale Nationale Indépendante, représentante de la questeur, du Rev. Ambassadeur, Dr Milenge Mwenelwata, initiateur du programme AGOA-RDC, etc.

Dans son mot introductif, le Rev. Dr Ambassadeur Milenge Mwenelwata a fait savoir que ce travail de mémoire est réalisé pour le bien être du peuple congolais. C’est dans ce cadre que les acteurs de la société civile particulièrement les d’experts se sont déplacés avec les moyens privés pour défendre la RDC et convaincre les décideurs américains en vue de l’admission du pays aux avantages de l’AGOA pour l’année 2020.
Il a salué cependant, l’implication totale de Me Jean Kwete ministre de la coopération au développement et son collègue ministre du commerce extérieur qui apportent attention soutenue à cette démarche.

Milenge Mwenelwata révèle ainsi que depuis le 23 décembre 2010, malgré la sanction signée par le président Barack Obama, la RDC n’a jamais introduit, auprès du gouvernement américain, un mémoire, une déclaration ou encore un commentaire pour solliciter la réintégration à l’AGOA. Pendant dix ans, des conséquences sont néfastes sur le pays. Ce travail dont le but est de démontrer à l’opinion et aux décideurs américains que la République Démocratique du Congo a réalisé beaucoup des progrès non seulement dans le respect et la protection des droits humains mais aussi dans beaucoup d’autres domaines et que par conséquent devrait, en principe, être réadmis dans le mécanisme d’AGOA pour le bien-être des populations congolaises et d’autres.

Le ministre John Kwete a quant à lui révèlé que la RDC partage avec les États-Unis d’Amérique des relations Diplomatiques, Économiques, et Socioculturelles de longue date. Quoi de plus normal que le nouveau président de la République, Félix Tshisekedi ait effectué son premier voyage officiel en occident, aux États-Unis et cela, passe notamment par la réintégration du pays dans le processus AGOA dont elle est suspendue depuis 2010 pour des raisons que les autorités Congolaises se sont mises à corriger.

Selon, les experts, en 2005 et 2010, c’est à dire de l’introduction de la RDC dans le processus AGOA jusqu’a sa suspension, les investisseurs américains en RDC ont été de 10 Entreprises créées et ont permis la création de 1.510 emplois. L’exclusion de la RDC a négativement impacté cette évolution.

Mickaël R. Bakemba/ carmelmedia.info

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish