Thursday, November 21

Kinshasa: Félix Tshisekedi pose la première pierre pour la construction du Centre Culturel et Artistique pour les Pays de l’Afrique Centrale.

0

Le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilambo, a procédé mardi 15 octobre, au lancement officiel des travaux de construction du Centre Culturel et Artistique pour l’Afrique centrale et les bâtiments de l’INA, Institut National des Arts, en face de Palais du peuple à Kinshasa.

Le cérémonie de pose de la première pierre de ce grand grand centre culturel par le chef de l’État, Félix Tshisekedi, a eu lieu en présence des plusieurs autorités politiques, militaires, culturelles ainsi que les membres du corps diplomatique et la population kinoise.

“La présence présidentielle est un signe révélateur de son attachement à la culture, car cette dernière met les congolais au centre de sa vision politique laquelle se matérialise par le slogan le peuple d’abord”, a déclaré Gentiny Nous Mbaka, Gouverneur de Kinshasa.

Le Directeur Général de l’INA, André Yoka Lye, a au nom de tous professionnels de la culture négro-africaine, indiqué que la construction du Centre culturel et artistique des pays de l’Afrique centrale est un résultat de la coopération exemplaire sino-congolaise.

“Votre combat Mr le Président de la République en matière de politique culture est notre combat”, a-t-il déclaré.

Le représentant de l’entreprise chinoise Beijing Urban Construction Group qui se charge de construire ce grand centre pendant 30 mois avec le coup des travaux évalué à 100 millions de dollars américains, a sollicité du gouvernement plus de soutiens pour l’excursion de ce méga projet.

De son côté, M. TU Wentao,
Chargé d’affaires a.i de l’Ambassade de Chine à Kinshasa, reste convaincu que ce centre, qui porte les meilleurs souhaits du peuple chinois à l’égard du peuple congolais, pourra aider la RDC à regagner sa place de leader dans le monde de la culture africaine et afficher au monde entier l’image dynamique de la société cogolaise.

Il sied de noter que dans 30 mois, les bâtiments modernes du centre culturel et artistique embelliront le paysage de la ville de Kinshasa et seront, tout comme le Palais du Peuple, le Stade des Martyres, un nouveau témoin des relations amicales et de la coopération fructueuse entre la Chine et la RDC.

Michael René BAKEMBA/ carmelmedia.info

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish