Wednesday, February 26

RDC : “Le code minier actuel offre un gage de stabilité pour les investisseurs. Il ne peut pas être révisé avant 5 ans” (Me C. Mutamba).

0

Me Constant Mutamba, nouveau mandataire en mines et carrières, a tenu jeudi 12 décembre, sa première conférence de presse axée sur les enjeux du nouveau code minier, au Fleuve Congo Hotel By Blason, à Kinshasa/Gombe.

Devant la presse, Constant Mutamba a passé au peine fin le nouveau code minier et les enjeux du secteur minier où depuis 2013 avait-il formulé sa demande d’assumer la charge de mandataire en mines et carrières. Il a insisté que le code minier actuel ne peut pas être révisé avant 5 ans.

“Le code minier actuel offre un gage de stabilité pour les investisseurs en ce sens que les régimes financier, douanière et d’échange ne peuvent être modifiés aussi longtemps qu’il sera vigueur”, a déclaré Me Constant Mutamba. Et d’affirmer : ”Le code minier offre une garantie de stabilité aux opérateurs miniers, certains opérateurs de ce secteur ne cessent de décrier ce dernier.”

Le nouveau mandataire en mines et carrières, souligne qu’avec les dispositions du nouveau code minier, la RDC, qui tire de ses secteurs une bonne part de ses recettes, devrait mobiliser plus des milliards. Pour Me Constant Mutamba le gros problème dans le secteur minier demeure le coulage des recettes publiques qui facilite le désordre qui y règne surtout en terme de perception des taxes et impôts. Ainsi, il plaide pour la création d’un guichet unique de perception de tous les impôts et taxes du secteur minier.

“l’État doit établir un guichet unique de perception de tous les impôts et taxes du secteur minier. Et, ce dernier doit être informatisé en ce sens que le Ministre des mines devrait demander à la Belgique de retourner la cartographie minéralogique du Congo-Kinshasa gardée à Bruxelles et l’actualiser”, a-t-il indiqué.

Me Constant Mutamba a par la même occasion proposé la création d’un centre de négoce national censé protéger les exploitants artisanaux, la réduction des taxes dans le secteur de l’artisanat. Pour lui, il faudra que la RDC investissent dans la certification et l’étude minière surtout avec les Fonds minier pour les générations à venir.

En sa qualité de nouveau mandataire en mine et carrières, Constant mutamba annonce une tournée nationale de sensibilisation pour le code minier en commençant par la province de Lualaba. Il se dit disponible à prendre langue dans les prochains jours avec les opérateurs miniers à travers une matinée d’échange.

Michael René Bakemba/ carmelmedia.info

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish