Assemblée nationale : Jean Baudoin Mayo a éclairé la lanterne des députés sur les fonds alloués à la Regideso et la Snel dans le programme de 100 jours du Chef de l’État.

0

Le vice-premier ministre, ministre du budget Jean Baudoin Mayo Mambeke était ce mercredi 20 mai 2020 à l’Assemblée nationale pour répondre à la question orale avec débat lui adressé par le député national Nzangi Ngelengbi Antoine au sujet du paiement d’un montant de 14.963.480 USD en faveur de la Regideso et de la SNEL en 2019, dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Dans son intervention, le vpm Jean Baudoin Mayo a donné des réponses claires et précises aux différentes préoccupations formulées par les élus du peuple notamment sur l’origine, les imputations, la nature économique des dépenses ainsi que les actes générateurs qui ont permis au gouvernement de la République de liquider la somme de 14.963.480 dollars américains.

Il a précisé que le solde destiné à la Regideso a été liquidée sous la rubrique “charges communes” pour import de dollars américains sept millions deux cents mille, afin de couvrir l’alimentation en eau potable des camps militaires de Kinshasa (Kibomango, Tshatshi et Kokolo).

Concernant le solde destiné à la SNEL, le VPM du budget a fait savoir qu’il a été liquidé sous la rubrique “charges communes” pour un import de dollars américains un million six cent trente mille et un mille sept cents quarantaine afin d’améliorer la déserte en électricité dont la première tranche a été liquidée sous la rubrique “Investissement sur ressources propres” du pouvoir central, pour un import de dollars américains un million six cent trente et un mille sept cents quarantaine afin de réaliser de grands travaux à impact visible pour la population.

Les explications fournies par le patron du budget n’ont pas totalement convaincu l’auteur de la question orale, le Député national Antoine Nzangi. L’élu de Yakoma dans le Nord-Ubangi a laissé attendre que les fonds de 100 jours sont issus de détournement d’autres rubriques budgétaires vidées de leur affectation première.

Il a sollicité la mise en place d’une commission pour approfondir ce cas. A noter que même s’il n’est pas responsable de cette dépense, le vpm Baudoin Mayo étai venu au parlement au nom du principe de continuité de l’État.

Michael Bakemba René

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish