Exécution du programme de 100 jours du Président Tshisekedi : le parquet général veut voir clair sur la gestion des fonds alloués.

0

Le ministre de la justice et garde des sceaux, Me Célestin Tunda Ya Kasende, a instruit, lundi 10 février dernier, le parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete d’ouvrir une enquête judiciaire sur l’utilisation des fonds alloués à l’exécution des travaux publics lancés dans le cadre du programme de 100 jours du chef de l’État.

Le procureur général Kisula Betika Yeye Adler a précisé qu’une injonction judiciaire est ouverte pour faire l’investigation sur l’exécution desdits travaux.

Les chantiers publics concernés par cette investigation, selon lui, sont notamment la ceux de sauts-de-mouton, logements sociaux et autres infrastructures sur toute l’étendue du pays.

Pour ce faire, il demande au à la Banque Centrale du Congo (BCC) de lui fournir le prelevé complet de paiements effectués en faveur des sociétés exécutant les travaux de 100 jours et les bordereaux de paiements ainsi que des avis des crédits y relatifs.

Lors du Conseil des ministres du vendredi dernier présidé par Félix Tshisekedi, la question était évoquée, dans la mesure où plusieurs chantiers lancés dans le cadre de 100 jours avancent à pas de tortue. A titre d’exemple, sur les 9 sauts-de-mouton à construire dans la capitale congolaise, 1 seul est achevé. Pour d’autres, les travaux avancent à pas de tortue.

Pour faire la lumière sur cette affaire, le Président de la République Félix Tshisekedi, a décidé de l’envoi d’un audit sur la gestion des fonds alloués à la construction de ces ouvrages.

Michael Bakemba René

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish