Antoinette KIPULU KABENGA a reçu l’ambassadeur d’Espagne en RDC et le 2eme vice président de l’Assemblée nationale.

0

La journée de mercredi 11 Mai 2022 n’a pas été du tout repos pour la ministre de la formation professionnelle et Métiers, Antoinette KIPULU KABENGA.
Elle a reçu tour à tour l’ambassadeur du Royaume d’Espagne en République Démocratique du Congo Carlos Roblès , le 2 ème vice président de l’Assemblée nationale Vital Banyamusize accompagné des partenaires belges de la Nouvelle Coopération ( N C) ainsi que Mme Cécile Mwando, présidente du conseil d’administration de l’ONG Belge, le Réseau d’encadrement des déplacés et le Développement.
L’ambassadeur est venu s’enquérir des retombées du récent voyage de la patronne de la formation professionnelle et Métiers dans son pays afin d’y rencontrer les responsables de la firme Espagnole Edibon international SA spécialisée dans la conception et fabrication des équipements didactiques destinés à la formation professionnelle.
Travaillant avec 40 pays à travers le monde , la firme est capable de fournir au Ministère de la Formation Professionnelle et Métiers des équipements modulaires de 10 principales filières dont la mécatronique.
Le représentant de l’Espagne en RDC a apprécié l’échange en promettant de s’impliquer pour la concrétisation de ce partenariat susceptible d’aider à la lutte contre le chômage en RDC.

Quant à Vital Banyamusize 2 ème vice président de l’Assemblée nationale, il est venu avec des partenaires belges oeuvrant dans l’insertion des jeunes de la rue ou en situation difficile.
A travers 3 centres de formation, ces jeunes sont encadrés dans plusieurs filières en vie de les rendre utiles à la société.
Le souci des hôtes de Mme le Ministre de la formation professionnelle et Métiers est de développer d’avantage l’approche apprentissage en atelier qui semble plus intéressante en terme de rétention des apprenants.
Pour sa part Antoinette Kipulu a évoqué les différents projets en herbe qui cadrent avec les ambitions de ses interlocuteurs et au delà avec la vision du chef de l’État qui tient à la création d’une classe moyenne en RDC par la formation.

Enfin, Mme Cécile Mwando a présenté deux projets à la patronne de la formation professionnelle et Métiers.
Le premier en rapport avec l’organisation d’une formation de plus de 1400 jeunes de toutes les communes de Kinshasa en informatique.
Le second concerne l’industrialisation de la production de chikwangue, ce met prisé par beaucoup de congolais voire les étrangers.
500 femmes des communes urbano-rurales de l’Est de la capitale devraient harmoniser à travers une formation la recette, le dosage, la forme afin de mettre sur le marché une chikwangue répondant aux normes en matière d’empaquetage et sanitaire.
Des projets bien accueillis par le numéro un de la formation professionnelle et Métiers, qui a par la même occasion promis son accompagnement.
Il a précisé que le centre de Dumi s’avère être le site idéal pour expérimenter ce projet qui pourrait contribuer au développement économique du pays.

Rosymaque

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish