Palais du peuple : Une messe de paix et de réconciliation célébrée par Pietro cardinal Parolin.

0

Une messe de la paix et la réconciliation en République démocratique du Congo a été dite ce dimanche 3 juillet 2022 à l’esplanade du Palais du Peuple par le secrétaire d’État du saint-siège Pietro cardinal Parolin. Dans son mot de bienvenue l’archevêque métropolitain de Kinshasa Fridolin cardinal Ambongo après avoir réitéré sa gratitude au Pape François, il a peint le tableau sombre des violences qui sévissent à l’Est du pays par les groupes armés outre la crise économique généralisée.

Pour le Cardinal de la RDC, si les groupes armés qui créent la terreur et la désolation dans les chefs de la population de l’Est du pays ne sont pas maîtrisés, le Congo court vers la plus grande catastrophe humanitaire. Pour se faire, il a demandé l’implication du Saint-Père pour la paix à travers le soutien à la diplomatie de bon voisinage prôné par le chef de l’État Félix Tshisekedi. Pour finir, Fridolin cardinal Ambongo a relevé au représentant du Pape, le désir du peuple congolais de rencontrer le Souverain pontife dans une célébration eucharistique qui sera source d’un grand réconfort et a souhaité un prompt rétablissement au successeur de Pierre.

Par ailleurs, le célébrant du jour dans son homélie des lectures tirés du livre d’Isaïe 66, 10-14c, de la lettre de Saint Paul aux Galates 6, 14-18 et de l’Évangile de Saint Luc 10,1-12.17-20, a invité le peuple congolais malgré les souffrances, les atrocités, les violences d’être dans l’allégresse, dans la joie comme Jérusalem. Aussi, il a demandé ensemble avec le Pape de prier pour la paix en RDC.

” Cette paix dans la partie orientale est menacée continuellement par des groupes armés et par l’ exploitations et des intérêts prédateurs dont le pays est victime depuis longtemps. L’avidité des matières premières, le soif d’argent et du pouvoir ferment les portes à la paix”, a-t-il exhorté. En suite, Pietro Parolin a exhorté le peuple congolais à regarder l’avenir avec espérance.

Avant la bénédiction finale, le Premier ministre a pris la parole au nom du président de la République pour remercier le représentant du Pape d’être venu célébré l’eucharistie. Par ailleurs, Sama Lukonde a réitéré son soutien aux Forces armées de la République pour assurer la protection de la souveraineté nationale en cette période de guerre. Il a envoyé un message au Pape François par le biais de son secrétaire d’État que le peuple congolais prie pour sa santé et manifeste le besoin de le voir en RDC. Il a dit en ce terme :” Nous vous attendons sa Sainteté le Pape ici en République démocratique du Congo. Vous êtes le bienvenu, nous avons besoin que vous puissiez venir ici, prier avec nous”.

Notons que, une messe à été dite par le Pape François à la basilique Saint Pierre avec la communauté congolaise de Rome.

Hubertine Kalala

Share.

About Author

Leave A Reply

EnglishFrenchGermanPortugueseSpanish